Pain à la semoule aux figues, kakis, mahlep

Une photo culinaire a parfois une longue histoire.

J’aime donner un côté oriental à certaine création culinaire. La première idée serait d’utiliser des épices comme ceux qui parfument certains souks ou épiceries arabes. La seconde idée serait de s’inspirer de certaines pâtisseries orientales et d’utiliser par exemple des fruits séchés (dattes séchées, figues séchées, abricots séchés, etc.) et de l’eau de fleur d’oranger. Pour un buffet, j’avais voulu créer une note orientale avec une petite macédoine de fruits séchés moelleux parfumés à la fleur d’oranger.

Comme toujours avec les fruits séchés pour les gonfler de moelleux, de saveurs et d’une légère humidité qui contribue à ce moelleux, il faut les laver, puis les laisser macérer dans un liquide aromatique versé chaud. Ce liquide peut être du thé noir, du thé vert, aromatisé au rhum, à la fleur d’oranger. Plus la macération est longue, plus les fruits se gorgeront d’eau et de saveurs. La durée de macération et la quantité de liquide sont donc à surveiller car il n’est pas plaisant de transformer de goûteux fruits séchés en fades éponges ! Il est aussi possible de  » repulper  » des fruits séchés en les couvrant de liquide et en les faisant cuire au four à micro-ondes, à couvert, pendant quelques minutes à puissance modérée.

Pour le buffet, je n’avais pas besoin du thé aromatisé à la fleur d’oranger dans lequel les fruits séchés avaient infusé. Il était tellement parfumé que je n’avais pas pu me résigner à le jeter. Je l’avais congelé, comme je l’aurais fait avec un bouillon de viande ou de légumes. Bien m’en a pris.

Peu de temps après, je souhaitais réaliser du pain à la semoule. J’eus l’idée de mouiller le mélange farine + semoule +  levure de boulanger + sel avec le jus des fruits séchés à la fleur d’oranger et de l’huile d’argan. Au final, plus que des petits pains à la semoule aux fruits séchés et à la fleur d’oranger, ce furent de petits gâteaux bruns qui apparurent, presque prêts à figurer en photographie culinaire.

pain à la semoule en sandwich oriental, kaki, figues, mahlep en épices
sandwich oriental aux fruits séchés sans fruits séchés parsemé de mahlep

Ma vision de styliste culinaire ou de photographe culinaire me donna envie de les garnir, comme des scones ou des muffins anglais, mais bien sûr à l’orientale. Un mélange de fromage frais ou de yaourt de brebis et de la purée d’amandes complète, quelques figues fraiches, un coulis de kakis, quelques graines de mahlep et un filet de miel… Du bonheur…

Épices : mahlep ou mahaleb
Ce sont des noyaux de cerises particulières qui communiquent du croquant et des arômes d’amandes amères. C’est une épice assez chère qui se trouve bien sûr dans toutes les épiceries orientales.

 

3 novembre 2011
PARTAGER

Commentaires (2)

  • poucinette 3 novembre 2011 at 10 h 38 min
    belle réalisation !!!!!!!!! :)miammmm
  • Clemence 6 novembre 2011 at 19 h 45 min
    une garniture qui me fait saliver !

Répondre

quatre − 2 =