Guacamole allégé à la mâche

Il arrive parfois que mes réfrigérateurs soient presque vide. Enfin j’entends par là, que outre les huiles, condiments, pâtes, condiments, fines herbes,… il ne reste que quelques fruits et légumes attendant impatiemment leurs petits copains du futur marché imminent. La création culinaire naît parfois de la diversité des produits dont on dispose à un instant T. Mais la plus savoureuse cuisine créative apparaît sous les contraintes, me semble-t-il. C’est quand il faut presser les idées, du fait d’un temps de préparation réduit, d’un nombre d’aliments limité,  d’un espace exigüe ou mal équipé, que l’on extrait la substantifique moelle.

Cette fois-ci, il me fallait vite improviser quelques tartines apéritives à servir avec des oeufs de poisson et du saumon fumé. Il me restait quelques poignées de mâche et deux petits avocats. Non seulement mâche et avocat s’arrangent parfaitement avec les saveurs iodées et fumées mais en plus leurs verts s’associent parfaitement. De quoi inspirer un auteur de recettes de cuisine créative, tout comme un styliste culinaire ou un photographe culinaire.

Recette de guacamole allégé à la mâche

 

pâte apéritive pour tartine, cocktail et buffets
pâte à tartiner apéritive, du vert pour prendre un verre

Outre la photo culinaire, prise dans l’urgence, la recette est des plus simples. Remplir le bol d’un petit mixer de pousses de malade. Ajouter quelques gouttes de citron et 1 pincée de sel. Mixer par impulsion (ne pas faire chauffer). Quand la salade est réduite en coulis grossier, ajouter la chair de 2 petits avocats. Ajouter un trait de jus de citron et mixer à nouveau. Ajouter une échalote finement ciselée, un morceau de petit piment épépiné ou de poivron émincé. Vérifier l’assaisonnement (sel, épices : graines de coriandre et de poivre vert moulues).

Ne pas trop saler si la pâte est tartinée (sur du pain de seigle au levain maison, pain maison bien sûr) et recouverte de saumon fumé ou d’oeufs de poisson fumé.

31 janvier 2012
PARTAGER

Commentaires (5)

  • Cuisto77 31 janvier 2012 at 9 h 16 min
    Bravo Gwen, je garde précieusement ta recette pour un apéro dinatoire a faire très prochainement. Gros bisous.
    • Gwen 1 février 2012 at 17 h 21 min
      Merci et bon apéritif dinatoire à venir dans ce cas. A bientôt j'espère.
  • mamapasta 31 janvier 2012 at 18 h 52 min
    recette d'urgence fort sympathique , je tenterai bien avec de la roquette..( et le lapsus " pousse de malade" m'a fait sourire)...
    • Gwen 1 février 2012 at 17 h 19 min
      Oups. Quelle bonne lecture. J'ai évité de nommer la mâche avec son autre terme de "doucette" mais de là à l'appeler pousse de malade ! J'avais sans doute une très très grande envie de repos et je cherchais sous quel prétexte je pourrais me l'accorder ! Merci.
  • Cuisto77 7 février 2012 at 12 h 12 min
    J'ai testé la recette sur des makis(la recette est sur le site) et approuvé par tous les invités, un grand merci Gwen. Gros bisous

Répondre

14 − 4 =