Recette facile de cookies allégés à l’okara

J’ai parfois quelques habitudes de consommation relevant de la « biotitude » et mon atelier cuisine contient un grand nombre d’ingrédients bio. Je suis pourtant loin d’être une intégriste du bio, plutôt une revendicatrice du beau et du bon, du respect des aliments de leur origine à leur traitement en cuisine. Les aliments doivent raconter une belle histoire, s’inviter dans une gourmande recette de cuisine, s’apprêter coquettement pour du stylisme culinaire, s’habiller de lumière pour la photo culinaire, se laisser déguster délicieusement.

Les graines de soja jaune sont un ingrédients bio récurrent à l’atelier studio photo cuisine . Ils sont à la base du lait de soja maison. Il me semble que lorsque l’on a goûté à un lait végétal fait maison, les laits de soja du commerce paraissent bien fades. En outre, ni sirop d’agave, ni autre complément inutile n’altère le lait de soja réalisé chez soi. La préparation du lait de soja amène un résidu appelé okara. Comme la cuisine, c’est aussi l’art d’accomoder les restes, voici comment je tire parfois partie de ce résidu moins énergétique que de la farine et que du beurre.

À vrai dire, cette création culinaire de cookies à l’okara fait suite à une demande. Un ami avait suivi une recette végétarienne de cookies à l’okara (avec de l’huile) sans photographie culinaire sur un très instructif site bio. Personnellement, j’avais apprécié ces gâteaux secs et croquants mais je n’avais pas reconnu de textures de cookies.

Recette de cookies au chocolat allégés à l’okara

recettes de cookies à l'okara et au chocolat
un paquet de café en grains -> du stylisme culinaire & de l'aromatisation

Pour environ 15 cookies

Ingrédients (si mes souvenirs sont bons) :
120 g de beurre
120 g d’okara
180 g de farine T65
1 pincée de poudre à lever
1 pincée de sel
80 g de sucre
80 g de chocolat
80 g de fruits secs (amandes, noix de cajou)

Progression :
Sortir les ingrédients à température ambiante 1 h avant la préparation. Travailler le beurre en pommade puis ajouter le sucre et le battre jusqu’à obtenir une crème. Ajouter l’okara puis la farine tamisée avec le sel et la poudre à lever. Faire torréfier les fruits secs. Les concasser ainsi que le chocolat puis les incorporer à la pâte. Déposer de grosses cuillerées de pâte sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Avec les mains légèrement humides, façonner de petits disques de 1 cm à 1,5 cm d’épaisseur et 6 cm de diamètre. Réserver au frais pendant 20 à 30 mn. Préchauffer le four à 175 °C. Faire cuire pendant environ 20 mn. Démouler sur une grille et conserver dans une boîte métallique ou hermétiquement.

Idée : Remplacer une partie des fruits secs par des graines de tournesol (ou de courge) et une partie du chocolat par des fruits séchés (cranberries, abricots coupés en cubes, raisins secs).

Et sans okara, une future recette de cookies au chocolat et aux flocons d’avoine paraîtra dans mon prochain livre de cuisine  « la Java du chocolat » aux éditions sud ouest.

24 février 2012
PARTAGER

Commentaires (3)

  • BoopCook 7 mars 2012 at 19 h 35 min
    ils ont l'air extra tes cookies, surtout moi qui suis fane de cookies (quand je dis fane c'est vrai fane ! ^^)
    • Gwen 7 mars 2012 at 23 h 53 min
      Tant mieux ! Merci pour tant d'enthousiasme !
  • bouillon 29 février 2016 at 13 h 00 min
    super! et bien moi j'ai fais ma version avec de l'okara d'amandes et 40g de macadamia et 40g de pistaches Ils sont supers légers avec le bon coté croustillant et le gout et tip top! je vais garder cette base pour diversier encore. Merci pour cette recette!

Répondre

6 + cinq =