Atelier cuisine paris, recette de pâtes fraîches

Certains profitent des vacances pour aller passer de bons moments sur les pistes de ski, savourer de délicieuses descentes et de copieuses raclettes, fondues et autres tartiflettes. D’autres préfèrent s’inviter dans un atelier culinaire paris pour y glaner des idées. J’ai ainsi eu la visite d’un charmant petit stagiaire parisien à l’atelier cuisine studio photo. En fin de mois, je suis souvent très prise par la création culinaire, des tests et la réalisation de recettes de cuisine, le stylisme culinaire suivi de photographie de cuisine et de leur traitement. De plus, les travaux d’aménagement se poursuivent encore et toujours dans l’atelier studio : la salle de réception est chaleureuse, le studio photo tout blanc et réverbérant mais la double cuisine bien que fonctionnelle attend quelques rénovations. Le visiteur a cependant vite trouvé ses repères, remarqué le grand marbre de pâtisserie et trouvé une idée pour travailler dessus : des pâtes, des pâtes, oui mais des pâtes bio ! C’est autour d’une recette bio que s’est ainsi improvisé le premier cours de cuisine dans l’atelier studio photo cuisine.

Atelier culinaire paris : improvisation et recette bio de pâtes fraîches

Recette de pâtes fraiches bio
une photo de cuisine pour immortaliser les pâtes

J’ai déjà validé la recette de pâtes200 g de farine de blé T65 bio + 50 g de semoule très fine de blé + 50 g de farine de sarrasin + 0 à 3 oeufs bio au goût à arroser de quelques centilitres à environ 25 cl d’eau minérale en fonction de la quantité d’oeufs.

Mélanger les ingrédients secs dans le bol du robot (le cooking chef Kenwood pour moi) puis ajouter les ingrédients liquides et pétrir. La pâte obtenue ne doit pas être trop sèche car la semoule doit encore un peu gonfler. Envelopper de film et laisser reposer à température ambiante.

Puis j’ai montré comment se servir de la machine à pâtes. Même si je ne suis pas italienne, j’ai déjà tellement regardé, ressenti, expérimenté la confection de pâtes fraîches que l’utilisation de la machine me semble naturelle. Être généreux en farine de façon à ce que la pâte ne colle pas : couper de petits pâtons, couvrir ceux non utilisés d’un linge propre. Plier, fariner et passer à la machine à pâtes, niveau 1,  le pâton utilisé de nombreuses fois puis passer deux fois dans les niveaux supérieurs.

Petit bonheur d’une recette simple et délicieuse.

2 mars 2012
PARTAGER

Répondre

12 + sept =