Gâteau safran-argan glacé café-bergamote

J’apprécie beaucoup les crèmes à tartiner originales. Ce n’est pas toujours ce qu’il y a de plus facile à mettre en valeur en stylisme culinaire quand la texture est bizarre, ni en photographie culinaire quand la couleur est tout aussi singulière. Pourtant les recettes de crème à tartiner sont souvent étonnamment délicieuses. Il y a mille et une façons de préparer ce type de création culinaire.

Je me suis lancée dans une crème à tartiner épicée au potiron, entre crème végétale et confiture de lait. J’évite d’être constamment obligée de surveiller que la préparation n’attache pas dans la casserole et de remuer en jouant à la fainéante intelligente. Je mets tous mes ingrédients dans le gros bol de mon robot chauffant (Cooking Chef de Kenwood ® pour ne pas le citer). J’y jette parfois un oeil et je goutte régulièrement.

Pour cette recette, verser dans la cuve :
– un mélange (ou non) de lait concentré non sucré, crème de soja et lait de coco (environ 800 g),
– un concentré non sucré de tamarin (environ 300 g) – j’espère que vous connaissez cette saveur exotique acidulée
– un mélange de confiture de prunes rhubarbe et de miel (environ 450 g)
– des tranches de pain d’épices émiettées (environ 120 g) – pour épaissir
– de la chair de potiron butternut (environ 1 kg)
– d’autres fruits pelés ou épluchés, poires et bananes (environ 500 g)
– des épices (cannelle, cardamome verte, muscade, girofle, gingembre en poudre, curcuma ou mélange 4 ou 5 épices), au goût.
Porter à ébullition puis laisser mijoter à un peu plus de 100 °C de façon à réduire le liquide et concentrer les sucres (caraméliser), pendant 1h à 1h30. Retirer les épices, tamiser au chinois fin. Réserver dans des verrines.

Cette crème à tartiner est énergétique, comme la bonne pâte à tartiner au chocolat et aux noisettes…, je le concède à ceux qui suivraient des régimes hypo-caloriques. Mais elle est très goûteuse et une cuillerée suffit largement à l’apprécier. Elle conviendra parfaitement aux personnes recherchant des recettes de crème végétale  (crème 100% vg). Très riche en glucides (plutôt rapides), elle s’intègre bien dans une diététique sportive, en prise avant l’effort notamment.

Gâteau safran – argan, glaçage café – bergamote, comme un gâteau au yaourt. 

gateau okara argan safran bergamote café en photo culinaire
stylisme du goût et association de saveurs

Qui dit pâte à tartiner, dit aliment pour tartiner… Or cette crème de potiron épicée m’a donné envie d’un gâteau, façon gâteau au yaourt, aux agrumes et aux épices nobles. Pour réaliser ce gâteau (recette au soja),
je me suis basée sur une mesure de 25 cl :
– 1 généreuse mesure d’okara ou résidu de lait de soja (environ 300 g) que j’avais à utiliser,
– 2 jaunes d’oeufs (facultatifs),
– environ 1,5 mesure de sucre blond
– un peu moins de la moitié d’une mesure d’un mélange d’huile (argan, safran, noisettes).
Bien battre ces ingrédients. Ajouter :
– environ 3 mesures de farine T 80 ou farine T 110 + poudre levante tamisées
– le zeste d’un citron bio (un gros cédrat pour moi).
Mélanger et ajouter délicatement :
– 4 à 6 blancs montés en neige.
Faire cuire à four préchauffé à 200 °C et réduire la température à 175 °C pendant environ 1 h.

Si vous préférez glacer le gâteau plutôt que de l’accompagner de de crème à tartiner au potiron, je vous conseille un glaçage au café. Mélanger
– 2 CS de sucre roux ou brun
– 1/2 jus de citron bergamote
– 1 cc de café en grains soluble (Millicano ®).
Quand le sucre et le café sont fondus, ajouter
– 100 g de mascarpone.
Bien fouetter et glacer le gâteau.

Association saveurs et harmonie : potiron, épices (curcuma, safran), saveurs torréfiées dont café, agrumes.

Une autre recette au café : Rouleau de poulet au café, crème épicée de potiron et lentilles corail.

22 mars 2012
PARTAGER

Commentaires (3)

Répondre

10 + 3 =