Risotto en fête : gariguette, violette

Après un risotto marin et iodé : risotto au maquereau et aux algues, je vous propose un risotto fleuri et fruité : un risotto aux fraises gariguette et à la violette (ou bonbons violette).  L’impression finale est proche d’un riz au lait si l’on choisit, tout comme moi, de bien « crémer » le riz pour le rendre très onctueux et gourmand, proche d’une crème de riz.

Pour rester dans le caractère simple et libre, parfumé et fleuri, de cette création culinaire à base de riz, de bonbons violette et de fraises gariguette, j’ai opté pour un stylisme culinaire minimal : un tissu liberty aux notes violettes et roses, un modeste contenant en porcelaine violette et une cuillère en résine de couleur assortie. Et pour parfaire la photographie culinaire, des éclats d’émeraude (ou plutôt de bonbons à la violette) s’illuminent sous un rayon de soleil.

Recette de risotto sucré : fraises gariguette et bonbons violette

risotto sucré comme un riz au lait aux fraises et à la violette
risotto sucré, une nouvelle recette facile de riz au lait

Pour 2 personnes – Préparation : 25 mn – Cuisson : 20 mn

Ingrédients :
125 g de fraises gariguette
2 CS de sucre semoule
10 cl de rosé ou d’infusion non sucrée aux fruits rouges
1 pêche blanche (plate) pas très mure (à défaut ½ poire)
20 g de beurre
60 g de riz à risotto
25 à 30 cl de lait entier
50 g de violettes (bonbons)
8 cl de crème (animale ou végétale) ou de mascarpone

Progression :
Émincer les fraises et les laisser dégorger avec le sucre et 2 cuillerées à soupe de rosé ou d’infusion.
Éplucher la pêche et la découper en très petits cubes. Les faire suer au beurre pendant 2 ou 3 mn puis ajouter le riz. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les grains soient nacrés. Ajouter le reste de rosé ou d’infusion réchauffé. Laisser frémir jusqu’à ce qu’il ait presque disparu puis recouvrir de lait chaud. Quand le lait est absorbé, recommencer l’opération jusqu’à ce que le riz soit cuit et bien crémeux (environ 18 mn). Ajouter les violettes concassées 5 mn avant la fin de la cuisson. Quand le riz est cuit, ajouter la crème ou le mascarpone. Donner 2 ou 3 tours de cuillère pour mélanger sans excès et couvrir. Laisser reposer 3 mn, mélanger délicatement avec les fraises égouttées et servir.

N.B. : Réaliser un risotto sucré demande un peu plus de temps qu’un risotto salé. L’absorption peut prendre un peu plus de temps et selon les goûts, Je n’ai pris le temps de creuser le sujet ni de réaliser des tests. Cependant, il me semble que l’absorption du liquide par le riz est ralenti si le sucre est ajouté dès le début. De même, j’ai l’impression que la présence d’ingrédients sués préalablement au riz est intéressante (oignons dans un risotto classique, pêche dans ce risotto plus atypique). Ils permettent de mieux enrober le riz de beurre en évitant de trop le dessécher. À confirmer.

Conseils :
– La violette est à doser avec subtilité pour que l’association saveurs fraises – violette soit harmonieuse.
– Il est possible d’ajouter un soupçon de saveurs acidulées (zeste râpé de pamplemousse rose, herbes aromatiques citronnées : citronnelle, basilic citron, mélisse…) pour faire ressortir la douceur de la crème et de la violette.

 

8 juin 2012
PARTAGER

Répondre

3 × 4 =