Photo culinaire : que la lumière soit…

La lumière investit les villes excitées, les vitrines garnies, les nuits froides de cette fin d’année. La lumière annonce la fête. Elle scintille dans les boules des arbres de Noël. Elle scintille dans les bulles dorées des flûtes de champagne. La lumière est un des ingrédients essentiels dans la recette d’une ambiance réussie. Il en est de même en photographie culinaire. Une belle lumière sur un stylisme culinaire soigné, c’est la clé d’une photo culinaire qui donne envie. Et c’est tout ce que l’on demande à une photographie culinaire pour qu’elle soit réussie.

Photographie culinaire et lumière

sorbet tomates fraises façon cocktail bloody mary
Fruits d’été glacés pour l’hiver.

 

Il fait froid, la lumière se teinte de bleu et tombe sur un cocktail rouge glacé avec quelques touches vives et vertes d’herbes aromatiques : un cocktail Bloody Mary revisité pour apporter une fraîche (re-)mise en appétit, variante sophistiquée d’un trou normand. Un sorbet fraises tomates arrosé d’alcool blanc neutre (gin, vodka), aromatisée (au citron et aux agrumes, aux fruits rouges…) ou de vin effervescent sec (champagne, crémant, Lambrusco, blanc, rosé). Quelques touches fraîches : des herbes aromatiques comme du basilic ou un soupçon de feuille de branche de céleri (céleri branche ou céleri rave) car tous les deux se marient parfaitement avec le duo de choc fraises – tomates. Quelques lamelles de fraises voire de fenouil pour compléter le tableau. Rappelons que le céleri et le fenouil ont des propriétés digestives, non négligeables à cette étape du repas.

Stylisme culinaire hors saison.

J’avais évoqué les problèmes d’éthique auxquels un, une styliste culinaire peut être confronté (lire le billet : stylisme culinaire, des cerises en hiver). Si les tomates et les fraises ne sont pas des fruits d’hiver, il y a la solution facile Pic***…, enfin la solution surgelés. Pour préparer des sorbets créatifs, de bonne consistance c’est à dire bien cristallisé, rien n’est plus simple : mélanger du sorbet fraises, du sorbet tomates et éventuellement une touche de sorbet citron vert ou pamplemousse, légèrement assouplis, avant de les remettre au congélateur. Les proportions sont à doser en fonction du goût.

 

13 décembre 2012
PARTAGER

Répondre

20 − dix-neuf =