Panais, persil tubéreux, carottes

Les légumes anciens sont à la mode. La conséquence est immédiate. Les recettes de cuisine cultivant ces légumes « fashion » et leur photographie culinaire les remettant en lumière se multiplient. Et comme ces stars méconnues sont jolies, colorées ou joufflues, c’est selon, leur photographie culinaire s’avère souvent très avenante.

Ce n’est pas parce que la terre de Paris n’est pas très productive que les légumes oubliés n’arrivent pas au studio photo paris de S’cuiz in. Bien au contraire, certains primeurs parisiens aiment à promouvoir les récoltes de leurs fournisseurs maraîchers et offrent une grande diversité de légumes classiques ou exotiques. Pour le plus grand plaisir des cuisiniers, amateurs ou professionnels, de styliste culinaire ou de photographe culinaire.

Panais, persil tubéreux, carottes

photo culinaire légumes anciens
des racines longues...

Le panais est un de ces premiers légumes à être réapparu , peut-être du fait de sa présence dans la cuisine anglaise. Le besoin de fraîcheur et de végétal dans le nouvel équilibre des repas, l’aspiration à la cuisine saine et vraie et l’envie de retourner aux sources, la curiosité toujours éveillée des gourmets, il n’en fallait pas plus. Certains maraîchers ont remis au goût du jour et de la terre les semences des anciens. Ils les ont bichonnées comme un trésor. Bien leur en a pris puisque les légumes anciens s’arrachent, à prix d’or pour certains.

Au studio photo paris  de S’cuiz in, cette fois-ci, nous avons opté pour des photos de légumes anciens « bruts ». À l’honneur, des légumes assez connus et répandus : carottes de couleur, panais et persil tubéreux également appelé persil racine. Mais savez-vous distinguer un panais et un persil racine ? La différence n’est pas dans la racine. Elle n’est pas flagrante non plus dans leur belle couleur beige. Non, la différence tient entièrement dans les fanes, plus exactement dans la sortie des fanes. Les fanes rentrent-ils dans la racine comme s’ils s’y enfonçaient ou sortent-ils de la racine en formant une excroissance ?  Dans le premier cas, ce sont les panais. Dans le second cas, ce sont les persils tubéreux. Quant à leur goût, ce sera pour un prochain billet.

6 mars 2013
PARTAGER

Répondre

16 + dix-sept =