Création culinaire subversive : crackers Résurrection

À l’agence de création culinaire S’cuiz in, nous avons craqué pour « Résurrection ». Nous vous en parlons.

Création culinaire bonne, saine et ingénieuse : les crackers Résurrection

Si vous pensiez que le cracker est un banal biscuit apéritif, vous vous trompiez ! Le cracker peut être l’objet de création culinaire surprenante. Ce petit biscuit nous fait littéralement craquer avec le projet ambitieux de création culinaire de Marie et Nathalie, fondatrices de Re(f)use, atelier et conseil en intelligence culinaire zéro déchets.

C’est à la suite d’un stage à la micro-brasserie de La Montreuilloise qu’elles ont eu cette belle idée de création culinaire : celle de cuisiner les déchets issus du processus de fabrication de la bière. Car en effet pour fabriquer 1000 litres de bière artisanale, 300 kg de drêches sont jetés. Les drêches sont les résidus des céréales (orge ou blé malté) récupérés après la phase de brassage.

Alors comment ça marche ?

Marie et Nathalie (ou leur équipe) débarrassent les micro-brasseries urbaines de leurs résidus de malt après la phase de brassage et confectionnent leurs crackers à partir de ces fameuses drèches en les associant à d’autres ingrédients naturels et bio bien sûr. En fait, elles transforment les déchets en ressource. Leur objectif est de créer des filières circulaires, tout simplement, dans lesquelles rien ne se jette, surtout quand il s’agit de produits sains et bio. La création culinaire de ces crackers est une démarche autour d’un éco système vertueux avec une production 100% locale. Les produits sont sourcés, produits et vendus en ile-de-France. Mais pas que… cet été elles lancent une deuxième production en Aquitaine et elles comptent étendre leur production sur toute la France.

Et c’est bon ?

L’ingrédient principal, les drèches, est déjà drôlement bon et « healthy » car les céréales perdent leur amidon au cours du brassage et se concentrent en protéines, minéraux et fibres. Les recettes, testées, re-testées et validées auprès de nombreux cobayes intrépides, sont faibles en graisse et en sel. Tous les ingrédients de la pâte et du topping sont 100 % naturels et bio (le malt, les farines, l’huile d’olive, les graines, …). C’est donc une création culinaire bonne, saine et bio. Tout ce que l’on aime chez S’cuiz in ! Et cerise sur le gâteau (ou peut-être devrait-on dire graines de courge sur les crackers), le malt variant selon les recettes de bière (malt torréfié, fumé, ambré, caramélisé…), les saveurs des crackers réservent des surprises.

Qu’en est-il du développement de Résurrection ?

Cela fait maintenant 1 an que Nathalie et Marie ont lancé ce projet. Elles ont déjà mis en place des partenariats pour la fabrication, le conditionnement et l’emballage des crackers. Elles ont effectué leurs premières productions, et ont testé leur gamme de crackers Résurrection le 13 mai lors de la Paris Beer Week auprès d’un public amateur de bières artisanales.Elles ont toutefois besoin de fonds pour continuer à développer ce beau projet. Vous souhaitez leur donner un coup de pouce ? ou avoir plus d’informations ? c’est par ici : https://fr.ulule.com/resurrection-crackers/

14 juin 2017
PARTAGER

Répondre

5 + 8 =